Skip to main content

Chape ciment ou anhydrite : Comment faire le bon choix ?


Choisissez la chape idéale pour votre projet : découvrez les avantages et inconvénients des chapes ciment et anhydrite.

Chape ciment ou anhydrite : Comment faire le bon choix ?

Les chapes sont des éléments essentiels dans les travaux de construction et la rénovation de maisons, garantissant une surface plane et uniforme pour divers revêtements de sol comme le carrelage, le parquet ou la moquette. Parmi les options disponibles, deux types de chapes se distinguent : la chape ciment, qui se décline en versions traditionnelle et fluide, et la chape anhydrite. Chacune de ces chapes présente des caractéristiques spécifiques qui influencent leur choix selon les besoins du projet.

Comprendre les chapes 


Les chapes sont des couches de mortier posées sur une dalle de béton, un plancher bois ou un sol existant avec ou sans isolant thermique afin de créer une surface lisse et uniforme. Elles préparent le sol pour la pose de revêtements tels que le carrelage, le parquet ou la moquette. Les chapes permettent également d’encapsuler les systèmes de chauffage par le plancher, offrant ainsi un support structurel tout en assurant une répartition homogène de la chaleur.

Histoire et évolution des chapes 

Historiquement, les chapes de sol ont évolué en fonction des besoins croissants en matière de construction et de rénovation. Les premières chapes étaient principalement composées de ciment et de sable, offrant une solution robuste mais nécessitant un travail manuel intensif pour garantir une surface plane. Avec l’avènement des chapes fluides, l’application est devenue plus facile et plus rapide, permettant une meilleure uniformité et une couverture de grandes surfaces sans joints.

Types de chapes et applications


Il existe principalement deux types de chapes de sol : les chapes ciment, qui se déclinent en versions traditionnelle et fluide, et les chapes anhydrite.

Chape ciment

Chape ciment traditionnelle :

Ce type de chape est composé d’un mélange mortier de base ciment, de sable et d’eau. Il est largement utilisé pour sa robustesse et sa durabilité, particulièrement dans les espaces nécessitant une grande résistance mécanique, tels que les garages et les entrepôts. Cependant, la chape ciment traditionnelle nécessite une application manuelle soignée pour éviter les fissures et garantir une surface plane.

Avantages :
  • Robustesse et durabilité : Les chapes ciment traditionnelles sont connues pour leur capacité à supporter des charges lourdes et leur longévité, ce qui les rend particulièrement adaptées aux espaces à fort trafic.
  • Coût moindre : En général, les matériaux nécessaires pour la chape ciment traditionnelle sont moins coûteux, ce qui en fait une option économique pour les projets de grande envergure.
Inconvénients :
  • Mise en oeuvre laborieuse : La pose de la chape ciment traditionnelle demande une main-d’œuvre qualifiée pour assurer une surface plane et uniforme. Cela implique souvent un travail manuel intensif et un temps de séchage relativement long. La fabrication se fait directement sur le chantier.
  • Risque de fissuration : Sans un curing approprié, des fissures peuvent apparaître, ce qui peut compromettre l’intégrité de la chape.
chape ciment ou anhydrite

Chape ciment fluide ou liquide:

Également connue sous le nom de chape auto-nivelante ou liquide, la chape ciment fluide contient des additifs qui lui permettent de s’étaler facilement et de former une surface plane sans nécessiter de travail manuel intensif. Elle est idéale pour les grandes surfaces et les installations de chauffage par le sol, grâce à sa capacité à enrober les tuyaux de chauffage et à assurer une distribution uniforme de la chaleur.

Avantages :
  • Propriétés auto-nivelantes : La chape ciment fluide permet une application uniforme et rapide, réduisant ainsi le temps de main-d’œuvre nécessaire et garantissant une surface sans irrégularités.
  • Réduction du temps de séchage : Comparée à la chape traditionnelle, la chape liquide nécessite un temps de séchage moins long, ce qui permet de progresser plus rapidement dans les projets de construction et de rénovation.
Inconvénients :
  • Coût plus élevé : En raison des additifs spéciaux nécessaires pour conférer ses propriétés auto-nivelantes, la chape ciment fluide est généralement plus coûteuse que la chape traditionnelle.
  • Sensibilité à l’humidité : La chape liquide peut être plus sensible à l’humidité, ce qui nécessite des précautions supplémentaires pour éviter la dégradation due à l’eau.

Utilisation des chapes ciment avec plancher chauffant 

  • Montée en température progressive : Pour éviter les fissurations dues à la dilatation thermique, il est essentiel de suivre une montée en température progressive après le coulage de la chape. Cela permet à la chape de s’adapter aux variations de températures sans subir de contraintes excessives qui pourraient entraîner des fissures.
  • Contrôle de l’humidité : Avant l’installation d’un système de plancher chauffant, la chape ciment doit être bien sèche pour prévenir la formation de fissures et la dégradation de la structure de la chape due à l’humidité emprisonnée. Un taux d’humidité résiduel de 2 % est généralement recommandé​

Chape anhydrite :

La chape anhydrite est une solution moderne et efficace pour les projets de construction et de rénovation. Composée principalement d’une base de sulfate de calcium (anhydrite), cette chape est reconnue pour ses propriétés auto-nivelantes exceptionnelles, ce qui facilite grandement son application et permet d’obtenir une surface plane et homogène sans efforts manuels excessifs​.

Avantages :

  • Propriétés auto-nivelantes : Grâce à sa fluidité naturelle, la chape anhydrite peut s’étendre uniformément sur de grandes surfaces, éliminant ainsi les irrégularités et garantissant une parfaite planéité pour la pose de revêtements de sol tels que le carrelage, le parquet ou le vinyle. Cette caractéristique est particulièrement utile pour les pièces de grande taille où une application uniforme est essentielle​​.
  • Excellente conductivité thermique : La chape anhydrite est très efficace pour les systèmes de chauffage par le sol. Sa conductivité thermique élevée permet une répartition rapide et uniforme de la chaleur, assurant un confort optimal tout en réduisant les coûts énergétiques. 
  • Couverture de grandes surfaces sans joints : Contrairement aux chapes traditionnelles, la chape anhydrite peut être appliquée sur de grandes surfaces sans réaliser de joints de fractionnements grâce un faible retrait. Cela réduit le risque de fissuration et améliore la durabilité de la chape, tout en simplifiant l’installation​​.
  • L’épaisseur : Elle peut être moins importante de 1 ou 2 cm

Inconvénients :

  • Sensibilité à l’humidité : L’un des principaux inconvénients de la chape anhydrite est sa sensibilité à l’humidité. Elle ne doit pas être utilisée dans des environnements extérieurs ou dans des zones susceptibles d’être exposées à l’eau, car l’humidité peut provoquer des gonflements et des détériorations de la chape. Il est donc essentiel de s’assurer que la chape soit bien protégée et que le taux d’humidité résiduel soit maintenu à un niveau bas, idéalement en dessous de 0,5 %​​.
  • Non adaptée aux environnements humides : En raison de sa vulnérabilité à l’eau, la chape anhydrite n’est pas recommandée pour les sous-sols, les garages ou d’autres espaces susceptibles d’être exposés à une humidité élevée ou à des inondations occasionnelles​.

Utilisation avec plancher chauffant

La chape anhydrite est idéale pour une pose de planchers chauffants grâce à ses propriétés d’enrobage et sa conductivité thermique élevée. Elle entoure parfaitement les tuyaux de chauffage, garantissant une distribution uniforme de la chaleur sur toute la surface. Ce type de chape offre une montée en température rapide et un confort thermique supérieur tout en étant simple à installer grâce à sa fluidité, ce qui réduit les risques de poches d’air et optimise l’efficacité du système de chauffage. Cepandant, elle est incompatible avec les planchers chauffants électrique.

Coût des chapes ciment ou anhydrite


Le coût des chapes ciment ou anhydrite varie en fonction du type de chape choisi et des conditions spécifiques des travaux. Il faudra ajouter le coût d’une éventuelle isolation thermique du plancher. En général, les chapes ciment traditionnelles sont les moins coûteuses en termes de matériaux, avec un prix moyen variant entre 27 et 32 euros par mètre carré​​. Elles sont donc une option économique pour les projets de grande envergure, même si elles nécessitent plus de temps et de main-d’œuvre pour l’installation.

Les chapes ciment fluides, quant à elles, sont plus onéreuses, avec un coût moyen de 29 à 34 euros par mètre carré. Ce prix plus élevé est dû aux additifs spéciaux qui confèrent à la chape ses propriétés auto-nivelantes, facilitant ainsi l’application et réduisant le temps de main-d’œuvre..

Les chapes anhydrite se situent dans une fourchette de prix similaire à celle des chapes ciment liquides, avec un coût moyen de 33 à 40 euros par mètre carré. Elles justifient leur coût par leur excellente conductivité thermique et leur capacité à couvrir de grandes surfaces sans joints.

Bilan comparatif


Chape ciment traditionnelleChape ciment fluideChape anhydrite
AvantagesRobuste et durable
Coût abordable
Auto-nivelante
Installation rapide
Excellente conductivité thermique
Propriétés auto-nivelantes
InconvénientsMise en œuvre laborieuse
Risque de fissuration
Coût plus élevé
Sensible à l’humidité
Sensible à l’humidité
Non adaptée pour l’extérieur
UtilisationEspaces nécessitant une grande résistanceGrandes surfaces
Projets nécessitant une finition lisse
Espaces avec chauffage par le sol
Grandes surfaces intérieures
Coût27 à 32 €/m²29 à 34 €/m²33 à 40 €/m²
Temps de SéchageLongCourtMoyen
Idéal pourProjets à budget limité nécessitant une grande résistanceProjets avec besoin de surface plane rapideProjets avec chauffage par le sol nécessitant une bonne conductivité thermique


Nicolas Bibus